Vous êtes ici > Campagnes > Enfance sans fumée > Enfance et tabagisme passif

Enfance et tabagisme passif

Longtemps minimisée, la fumée passive est un poison toxique.
Trop d’enfants sont – chez eux – contraints de fumer passivement. Ils ingèrent ainsi quotidiennement l’équivalent de 1 à 8 cigarettes
Le tabagisme passif, qu’est-ce que c’est ?

Le tabagisme passif est le fait d’inhaler, de manière involontaire, la fumée dégagée par une cigarette. Cette fumée passive est constituée de la fumée émise par la combustion de la cigarette et de la fumée expirée par le fumeur. Elle contient les mêmes substances que la fumée inhalée par les fumeurs soit environ 4’000 substances chimiques, dont une cinquantaine sont connues pour être cancérigènes. Chaque année, en Suisse, la fumée passive cause entre 500 et 1000 décès prématurés.

Fumée passive et enfants

Un enfant victime du tabagisme passif à la maison est davantage exposé à différentes maladies. Ainsi, fumer en présence d’un enfant entraîne:

  • Une irritation des yeux, du nez et de la gorge
  • Une fréquence accrue des rhinopharyngites et des otites
  • Un plus grand risque de crises d’asthme, de maladies respiratoires, de pneumonies, de bronchites et de toux
  • Une diminution de la fonction pulmonaire
  • Une augmentation des risques de morts subites chez le nourrisson

Les enfants victimes du tabagisme passif ne courent pas seulement de graves dangers pour leur santé, ils sont aussi plus nombreux à se mettre à fumer une fois adultes.

Mesures de protection

Pour être protégés efficacement des nuisances de la fumée passive, les enfants doivent pouvoir respirer un air sans fumée.

La fumée du tabac est le principal polluant domestique. Se contenter de fumer dans une seule pièce de la maison en fermant les portes n’empêche pas les gaz du tabac de contaminer les autres pièces. De plus, 8 minutes de combustion correspondent à 24 heures de pollution. La fumée disparaît mais les 50 substances cancérigènes s’incrustent dans les pièces.

Laissons donc la fumée à l’extérieur, hors des espaces fermés (voiture, appartement) surtout en présence d’enfants.

 

Références bibliographiques

  • D Mackay, S Haw, JG Ayres, C Fischbacher, JP Pell, Smoke-free Legislation and Hospitalizations for Childhood Asthma, N Engl J Med 363:1139-45 (september 2010) 
  • JM Samet, M Sockrider : « Secondhand smoke exposure : Effects in children », UpToDate (2010)
  •  KN Carroll, T Gebretsadik, MR Griffin, WD Dupont, EF Mitchel, P Wu, R Enriquez, TV Hartert : « Maternal asthma and maternal smoking are associated with increased risk of bronchiolitis during infancy », Pediatrics (2007)
  • DP Strachan, DG Cook : « Health effects of passive smoking. 1. Parental smoking and lower respiratory illness in infancy and early childhood », Thorax (1997)
  • Etude Suisse SCARPOL
  • G Hafen, D Trachsel: "Tabagisme et tabagisme passif durant l'enfance", Paediatrica (2010)
     

 

Flyer "Votre enfant est-il fumeur ?" (biberon)

Flyer "Votre enfant est-il fumeur ?" (cendrier)


 


 

CIPRET VALAIS | Rue des Condémines 16 CP 1951 Sion | Tél. 027 329 04 15 | Fax 027 329 04 30
powered by /boomerang