Vous êtes ici > jeunes > Informations sur les substances

Pour avoir des informations sur les principales substances contenues dans la cigarette

Substances toxiques contenues dans la cigarette

En fumant, on inhale 4000 substances toxiques, 40 d’entre elles sont cancérigènes. En effet, de nombreux additifs sont ajoutés au tabac  (agents de saveur, agents de texture, conservateurs et colorants) dans le but de rendre la fumée de cigarette blanche (plus esthétique), de rendre son goût moins âcre, de faciliter l’absorption de la nicotine. Toutes ces substances sont ajoutées avec une seule intention renforcer la dépendance du consommateur.

Parmi ces substances, on trouve 

  • Des gaz toxiques : monoxyde de carbone, cyanure, formol, acétone, ammoniac, etc.
  • Des métaux lourds : cadmium, mercure, plomb, chrome, etc.
  • Des solvants,
  • Des insecticides,
  • etc.

Le catalogue de ces substances est énorme pourtant sur les paquets de cigarettes seules 3 substances sont mentionnées !!! Ceci est révélateur de la résistance de l’industrie du tabac à jouer carte sur table. 

Pour connaître les principales substances, assistez à l’autopsie de la meurtrière cigarette: www.madernierecigarette.com

Chicha

La chicha est très dangereuse. Contrairement à certaines idées reçues, l’eau du vase de la chicha ne filtre pas les substances toxiques de la fumée ; par contre, elle refroidit la fumée ce qui a pour effet une inhalation plus profonde et plus longue.  De même, la quantité de monoxyde de carbone, de métaux lourds (plomb, nickel, etc.) est beaucoup plus élevée que celle contenue dans la fumée de cigarette. Il est à relever également que si le tuyau n’est pas remplacé à chaque nouveau fumeur, la chicha favorise la transmission d’agents pathogènes, comme le virus de l’hépatite, de l'herpès ou les bactéries de la tuberculose.

Pour en savoir plus

Snus, snuff

Le tabac peut se présenter sous des formes multiples et variées. Il est courant d’entendre que les tabacs à priser sont moins nocifs que les tabacs à fumer (ex : cigarettes, beedies, etc.). S’il est vrai que les tabacs à priser ont peu d’incidence sur les voies respiratoires et les poumons, il reste qu’avec ces formes de tabacs : snus, snuff, le consommateur absorbe une plus grande quantité de nicotine qu’avec une cigarette. Pour rappel, toute consommation de tabac quel qu’elle soit entraîne une dépendance et par conséquent entrave notre liberté. L’industrie du tabac va jusqu’à ajouter des débris de verre afin d’entailler la gencive pour que la nicotine pénètre plus rapidement dans le sang et engendre le plus vite possible la dépendance du consommateur. Consommer ces formes de tabac n’est en tout cas pas sans risque pour la santé : rhume chronique, etc.

Pour en savoir davantage 

 

CIPRET VALAIS | Rue des Condémines 16 CP 1951 Sion | Tél. 027 329 04 15 | Fax 027 329 04 30
powered by /boomerang